Comment commencer la diversification alimentaire ?

Comment commencer la diversification alimentaire ?

Vous pouvez commencer la diversification alimentaire lorsque votre bébé a plus de 6 mois. Pendant cette étape essentielle de la vie de votre bébé, il découvrira de nouveaux goûts et de textures. La diversification des aliments se décline en une introduction étape par étape de nouveaux aliments dans le régime alimentaire de votre nourrisson. Durant ces étapes, il passe progressivement d'un régime alimentaire exclusif à une alimentation plus variée. La diversification des aliments est nécessaire lorsque les besoins nutritifs de votre bébé ne peuvent plus être satisfaits par l'allaitement maternel exclusif.

Pourquoi faut-il commencer par la diversification alimentaire ?

Il est recommandé de commencer la diversification alimentaire après 5 ou 6 mois. À ce moment-là, la plupart des bébés sont physiologiquement et psychologiquement prêts à manger d'autres aliments. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande de commencer la diversification des aliments avant l'âge de 6 mois. C'est une étape essentielle dans le développement de votre bébé à la fois sur un aspect nutritionnel et psychomoteur. Il devra apprendre à mâcher au lieu de sucer. De plus, l'introduction de nouveaux aliments stimule le développement sensoriel.

Comment savoir si votre bébé est prêt ?

Certains signes vous montreront que votre bébé est physiologiquement prêt à accepter des aliments autres que le lait. Ils se traduisent par une augmentation de la salivation, capacité d'avaler des aliments non liquides. Si votre bout de chou est capable de s'asseoir tout seul et d'y rester avec un soutien dans sa chaise ou s'il montre un intérêt pour ce que vous mangez en mimant la mastication, c'est qu'il est prêt avoir de nouvelles expériences gustatives. Il en est de même dans le cas où votre bébé cesse de repousser tout aliment étranger de sa bouche.

Comment commencer la diversification alimentaire avec succès ?

La diversification de l'alimentation aide votre bébé à se familiariser aux aliments solides, aux textures variées. Il est toutefois à noter que le lait reste important, mais que les nouveaux aliments ne servent que de compléments. Vous pouvez commencer par des céréales pour nourrissons en plus des 500 ml de lait. Les céréales infantiles contiennent de l'amidon et des glucides complexes, qui sont digérés plus lentement que le lactose du lait. Par conséquent, votre bébé aura moins faim et vous pourrez laisser passer plus de temps entre deux biberons. Ensuite, continuez avec les légumes et fruits dont vous augmenterez progressivement la quantité.

À 6 ou 7 mois, incorporez de la viande et du poisson dans sa nourriture. Le menu de votre bébé contiendra maintenant des protéines animales différentes de celles du lait : petits morceaux de viande, de poisson, de jambon et de jaune d'œuf (en raison des risques d'allergie à l'ovalbumine dans le blanc). De 7 mois à 12 mois, votre bébé peut consommer d'autres produits laitiers tels que les yaourts et les fromages frais en plus du lait, du riz, des pâtes, du pain et des biscuits. Le cacao est recommandé à partir de 8 mois. Par le biais de NL International, Beautysané offre pour votre bébé une purée de pommes bananes pour votre bébé.

Les Sujets

Quelle quantité pour une diversification alimentaire ?

Publié le 21/10/2017
La quantité pour la diversification alimentaire chez les bébés varie selon leur âge. Période très appréhendée par tous les parents, pur plaisir...